James Whitemore

Acteur
Le témoin à abattre, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 1er octobre 1921 à White Plains (USA)
  • Date de décès : 6 février 2009 à Malibu (USA)
  • Crédit visuel : © 1973 Capitolina Produzioni Cinematografiche - Star Films Country - Star Films S.A. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Acteur américain, James Whitemore fait ses études à Yale, avant d’être engagé dans les Marines pendant la Seconde Guerre mondiale. Après-guerre, il se lance dans la comédie sur les planches de théâtre de Broadway. Il y acquiert une bonne réputation et commence à apparaître parallèlement au cinéma en 1949. Cette même année, il décroche une première nomination à l’Oscar du meilleur second rôle masculin pour Bastogne (Wellman, 1949).

On le retrouve ensuite dans Quand la ville dort (Huston, 1950), La charge victorieuse (Huston, 1951), La perle noire (Thorpe, 1953), Des monstres attaquent la ville (Douglas, 1954) et Oklahoma ! (Zinnemann, 1955).

A partir de 1955, James Whitemore apparaît de plus en plus à la télévision. Sur grand écran, on le retrouve encore dans Face au crime (Siegel, 1956), Qui était donc cette dame ? (Sidney, 1960), La planète des singes (Schaffner, 1968), Police sur la ville (Siegel, 1968), Tora, Tora, Tora (Fleischer, 1970). Toutefois, l’essentiel de sa carrière se déroule désormais à la télévision où on le voit dans de nombreuses séries comme Rawhide, La quatrième dimension, Gunsmoke, Le Virginien, La grande vallée et bien d’autres.

Dans les années 70, il est encore actif sur petit et grand écran. Au cinéma, James Whitemore est excellent dans Les collines de la terreur (Winner, 1972), Le témoin à abattre (Castellari, 1973), Give ’em Hell, Harry! (Hunt, 1975) où il incarne le président Harry Truman, ce qui lui vaut une seconde nomination à l’Oscar.

On le voit encore dans L’œuf du serpent (Bergman, 1977), De plein fouet (Hutton, 1980), Cinglée (Ritt, 1987), Les évadés (Darabont, 1994), Relic (Hyams, 1997) et The Majestic (Darabont, 2001).

James Whitemore s’éteint en 2009 à l’âge de 87 ans, laissant derrière lui plus de 150 incarnations.

Virgile Dumez

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Le témoin à abattre, l'affiche

Bande-annonce de Le témoin à abattre (VA)

Acteur

x