Gaspard Ulliel

Acteur
Affiche de Saint Laurent de Bertrand Bonello

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 25 novembre 1984 à Boulogne-Billancourt (France)

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Espoir masculin mis en avant par André Téchiné (Les Égarés), Michel Blanc (Embrassez qui vous voudrez) et Jean-Pierre Jeunet (Un long dimanche de fiançailles), Gaspard Ulliel est devenu à la décennie suivante l’un des meilleurs acteurs de sa génération.

Il a trouvé ses meilleurs rôles dans Saint Laurent (2014) de Bertrand Bonello et Juste la fin du monde (2016) de Xavier Dolan.

De Téchiné aux personnages romanesques

Gaspard Ulliel débute ado dans le court-métrage Alias (1998) de Marina De Van. Il obtient ensuite un petit rôle dans Le Pacte des loups (2001) de Christophe Gans, avant d’interpréter le fils de Karin Viard et Denis Podalydès dans Embrassez qui vous voudrez (2002), le film choral de Michel Blanc. Ce rôle lui vaut sa première nomination au César du meilleur espoir masculin. La seconde a lieu l’année suivante, pour Les Égarés (2003) d’André Téchiné, où il campe le fils cadet d’Emmanuelle Béart. Jamais deux sans trois, mais celle-ci sera la bonne : Gaspard rafle le César pour son interprétation de l’amoureux d’Audrey Tautou dans Un long dimanche de fiançailles (2004) de Jean-Pierre Jeunet.

En parallèle de ses études de cinéma, il poursuit sa carrière, se frottant au cinéma d’auteur dans le segment de Paris, je t’aime (2006) signé Gus Van Sant, ou devenant tête d’affiche de productions mainstream, comme Jacquou le Croquant (2007) de Laurent Boutonnat. Improbable Hannibal Lecter jeune dans Hannibal Lecter : Les Origines du mal (2007) de Peter Webber, il campe le fils d’Isabelle Huppert dans Un barrage contre le Pacifique (2008) de Rithy Panh, d’après Duras, avant d’endosser le costume historique du duc de Guise dans La Princesse de Montpensier (2010) de Bertrand Tavernier, d’après Madame de La Fayette.

Gaspard Ulliel, du mannequinat aux rôles d’écorchés

Dans les années 2010, Gaspard Ulliel s’initie au théâtre avec Michel Fau et Marcial Di Fonzo Bo, connaît les faveurs de la presse people de par son mannequinat pour Chanel, et croise le cinéma d’auteur d’Emmanuel Mouret, Brigitte Roüan, Stéphanie Di Giusto, Benoit Jacquot, Pierre Schoeller et Justine Triet. Il trouve surtout sur sa route trois cinéastes qui vont lui donner ses meilleurs rôles. Bertrand Bonello lui confie le rôle-titre de son audacieux Saint Laurent (2014). Il est nommé au César du meilleur acteur mais doit s’incliner devant Pierre Niney que les professionnels préfèrent pour le rôle de… Saint Laurent, dans le biopic académique de Jalil Lespert.

Qu’à cela ne tienne : Gaspard Ulliel prend sa revanche sur Niney qu’il bat dans la catégorie du meilleur acteur 2016 avec Jusqu’au bout du monde de Xavier Dolan. Une belle composition qui confirme sa prédilection pour les personnages troubles. Et pour casser davantage son image de gravure de mode des beaux quartiers, Gaspard Ulliel accepte le rôle du militaire tourmenté dans le méconnu Les Confins du monde (2018) de Guillaume Nicloux.

Gérard Crespo

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche de Saint Laurent de Bertrand Bonello

Bande-annonce de Eva

Acteur

Bande annonce de Sibyl

x