Elvire Popesco

Actrice
Affiche de Le Club des Aristocr

Personal Info

  • Nationalité : Française, Roumaine
  • Date de naissance : 10 mai 1894 à Bucarest (Roumanie)
  • Date de décès : 11 décembre 1993 à Paris (France)

Biographie

Note des spectateurs :

Actrice roumaine et française, Elvire Popesco devient célèbre au Théâtre national de Bucarest et dans deux films muets roumains (1912 et 1923). Elle est à partir des années 30 l’une des reines du boulevard de la scène parisienne, jouant admirablement de son accent, dans des pièces de Louis Verneuil, Jacques Deval ou André Roussin.

Ce dernier la met en scène dans leur plus gros succès, La Mamma, au Théâtre de la Madeleine (1957-58) puis au Théâtre Edouard VII (1974), avec l’une des plus fameuses captations de l’émission télévisée « Au théâtre ce soir ».

Avant d’être également directrice de théâtre, Elvire Popesco connaît le vedettariat au cinéma dans les années 30 et 40, dans des films dont étaient friands les spectateurs du samedi soir, de L’Étrangère (1931) de Gaston Ravel à Frédérica (1942) de Jean Boyer, en passant par La Présidente (1938) de Fernand Rivers.

Des films souvent adaptés de matériaux théâtraux, et la plupart bien oubliés, dans lesquels elle joue les aristocrates ou notables excentriques et en verve.

Elvire Popesco est exquise dans le subtil Ils étaient neuf célibataires (1939) de Sacha Guitry, et montre des qualités dramatiques insoupçonnées dans Paradis pour tous (1940) d’Abel Gance et Le Voile bleu (1942) de Jean Stelli.

Elle termine sa carrière cinématographique en incarnant Laetitia Bonaparte dans Austerlitz (1959) d’Abel Gance, avant de détendre l’atmosphère de Plein soleil (1960) de René Clément.

Gérard Crespo

x