Ibiza : la critique du film (2019)

Comédie | 1h27min
Note de la rédaction :
3/10
3
ibiza, l'affiche du film

Note des spectateurs :
[Total : 1   Moyenne : 4/5]

Ibiza est un étonnant ratage qui ringardise tout ce qu’il touche, de Clavier à l’île d’Ibiza et ses clubs… La comédie de Arnaud Lemort est navrante.

Synopsis : Philippe et Carole, tous deux divorcés, viennent de se rencontrer. Très amoureux, Philippe est prêt à tout pour se mettre les deux ados de Carole dans la poche. Il propose un deal au fils aîné : s’il a son bac, c’est lui qui choisit leur lieu de vacances. Et ce sera Ibiza ! Mais pour Philippe, plutôt habitué à de paisibles vacances dans la Baie de Somme, c’est un véritable choc.

Critique : Sorti pour le dernier jour de la Fête du Cinéma 2019, Ibiza a fait illusion pendant quelques séances, avant de plonger dans les abîmes du box-office. Une raison à cela, cette comédie non montrée à la presse, était tout simplement navrante…

Ibiza, une comédie ringarde

Réalisé par Arnaud Lemort, que l’on connaît pour avoir écrit les scénarios de comédies affligeantes (L’entente cordiale, avec le tandem Clavier et Auteuil, un accident industriel) et pour deux longs en tant que réalisateur (L’amour, c’est mieux à deux, pour ne garder que le meilleur), le film Ibiza étonne par sa ringardise. Celle de trait, puisque tout est mal écrit, avec des gags pauvres, des situations inutiles. On reprochera l’incapacité du réalisateur-scénariste de positionner clairement l’humour car l’intrigue ne se situe jamais dans le vaudeville, le quiproquo, le boulevard, ou même la comédie de milieux qui confronte des personnalités que tout oppose. En fait, la trame est l’illustration d’une quête fade à l’amour par un jeune bachelier, aidé par sa maman (Mathilde Seigner) et son beau-père (Clavier), ce dernier étant ouvertement décrit comme ringard par ses beaux-enfants, et il l’est effectivement, mais en fait, comme tous les membres de cette famille recomposée et tous les estivants d’Ibiza…

Christian Clavier dans Ibiza

Copyright Laetitia Montalembert – Gaumont – Mandarin Production – Kallouche Cinéma

Une peinture datée de la comédie française

Dans ce fiasco en territoire festif, les personnages ne sont jamais charismatiques. Christian Clavier est la grande victime de cette caractérisation poussive, avec JoeyStarr, Mathilde Seigner et même Olivier Marchal. Tous subissent une peinture datée de la comédie française que le cadre électro ne vient jamais électriser. D’ailleurs, c’est bel et bien la musique des années 80 (Scorpion, Still Loving You…) qui essaie de rythmer cette chronique familiale inoffensive. Le budget de la bande originale semble avoir été conséquent, dans un ensemble qui lui paraît pauvre, voire indigent.

Ibiza, mauvais sans atteindre le statu jouissif de navet ou de nanar, rejoint All Inclusive parmi les fiascos friqués des comédies françaises en cadre estival. Le public a fui ses rivages (moins de 600 000 entrées), on comprend désormais pourquoi.

Une édition DVD est prévue pour novembre 2019. En crise du secteur de la vidéo, le bide devrait être retentissant. Jusqu’à un prime salvateur sur une chaîne de télévision ringarde ?

Critique de Frédéric Mignard

Les sorties de la semaine du 3 juillet 2019

ibiza, l'affiche du film

Copyright : RYSK – Photos : Nicolas Schul © 2019 Atelier de Production – Gaumont – France 2

Trailers & Vidéos

trailers
x
ibiza, l'affiche du film

Bande-annonce de Ibiza

Comédie

x