Semaine du 20 novembre 2019

Belle semaine pour le cinéma français, avec le succès des Misérables, Joyeuse retraite et J’accuse de Roman Polanski.

Si La reine des neiges 2 remplit ses fonctions de sequel Disney, avec un démarrage foudroyant de 2 137 000 spectateurs dans seulement 666 salles (superbe moyenne de 3 209 entrées par écran), c’est bel et bien du cinéma français que l’on a envie de parler.

Après 9 mois moroses, la production hexagonale reprend des couleurs. Les Misérables, oeuvre miraculeuse du dernier festival de Cannes, et Prix du Jury, se positionne en 2e place avec 559 000 entrées dans seulement 490 cinémas. Pour Joyeuse retraite, avec Michèle Laroque, le succès est aussi au rendez-vous. Très bien vendu par SND, la comédie intergénérationnelle suscite l’adhésion formidable de 477 000 Français dans 465 salles. Le film dépasse donc les 1 000 tickets vendus par salle

Judith Magre, Laroque et Lhermitte dans Joyeuse retraite
Copyrights Les Films Michel Munz – M6 Groupe – SND – SND Films

L’autre bonne nouvelle de la semaine revient à Roman Polanski ; le cinéaste sulfureux, absolument pas affecté par la polémique autour de son passé, confirme en deuxième semaine, ne perdant que 23% de sa fréquentation. avec J’accuse Avec 385 000 curieux, le drame historique cumule déjà 886 000 spectateurs et devient, de très loin, le plus gros succès de son auteur depuis The Ghost Writer, en 2010. En effet, ni D’après une histoire vraie (110 000), ni La Vénus à la fourrure (264 000), ou bien Carnage (454 000) n’avaient connu pareilles hauteurs. Il s’agira donc, depuis Le bal des vampires en 1968, du 11e film millionnaire de l’auteur d’origine polonaise, après Oliver Twist, Le pianiste, La 9e porte, Frantic, Pirates, Tess, Chinatown et Rosemary’s baby. Les 3 411 000 entrées du Bal des vampires semblent évidemment inaccessibles.

Jean Dujardin dans J'accuse de Roman Polanski
Copyright Guy Ferrandis / LÉGENDAIRE – R.P. PRODUCTIONS – GAUMONT – FRANCE 2 CINÉMA – FRANCE 3 CINÉMA – ELISEO CINÉMA – RAI CINÉMA

Autre magnifique morceau de bravoure, La Belle époque de Nicolas Bedos, qui dépasse le million en 3e semaine (197 000, -35%), et surtout Hors Normes qui, certes, décroche un peu en 5e semaine (-38%), mais pour frôler les 2 millions d’entrées. Un score admirable.

Parmi les petites productions françaises qui ne déméritent pas, Les Eblouis ne semble pas trop victime de l’encombrement (81 000 entrées dans 146 salles). Mieux, Le monde plus grand avec Cécile de France, est d’une stabilité pour le coup éblouissante, avec une perte minime de 19% de sa fréquentation, soit la plus faible du top 40.

Cécile de France dans Un monde plus grand
© Haut et court / 3 X 7 Production

En 28e place, après 13 semaines de surveillance, La vie scolaire dépasse les 1 800 000 entrées. Oui, le cinéma français se porte bien, merci.

Du côté du cinéma américain, on remarquera la bonne tenue du slasher, Countdown, qui reste dans le top 10, pour sa 2e semaine, avec une baisse plutôt flatteuse de 32% de son audience adolescente, soit 102 000 applications téléchargées en plus. Un bon coup pour Metropolitan FilmExport qui se rassure après le désaveu cinglant de Midway (396 000 entrées en 3 semaines).

L'humour du slasher Countdown
Copyrights : Boies / Schiller Film Group, Wrigley Pictures – Courtesy of STXfilms

Petite déception pour Sorry we missed you de Ken Loach qui n’atteindra pas les 955 000 entrées de Moi, Daniel Blake en 2016. Au moins se situera-t-il au-dessus des 460 000 entrées de Jimmy’s Hall, en 2014.

Encore une chute vertigineuse pour Mon chien stupide (-63% en 4e semaine) et pour Doctor Sleep (-70%). Le premier a fait illusion en première semaine et peut clamer 490 000 spectateurs contre 255 000 entrées pour la suite de Shining, un échec cuisant.

Frédéric Mignard  / Source : CBO Box-office

Les Misérables : bandeau
Copyrights : Le Pacte
brooklyn Affairs affiche du film d'Edward Norton
affiche du film Seules les bêtes
Jumanji next level, affiche de la suite du reboot
La Famille Addams affiche 1 de la version animée 2019
Le meilleur reste à venir : affiche du film
Affiche française It must be heaven
Affiche du film Made in Bangladesh de Rubaiyat Hossain
Institut Benjamenta, l'affiche
previous arrow
next arrow
Slider