Crédit photo : © 2017 KIDAM-CARLOTTA FILMS. Tous droits réservés.

Jean Douchet fut l’un des compagnons de la Nouvelle Vague et un brillant passeur du septième art.

Après des études de philosophie, Jean Douchet devint un critique éminent en collaborant aux Cahiers du Cinéma dont il fut l’une des plus brillantes plumes. Compagnon de la Nouvelle Vague, il était très proche de Truffaut, Rohmer, Chabrol et Godard, et contribua à théoriser la doxa de la politique des auteurs. On lui doit l’excellent ouvrage Alfred Hitchcock, Cahiers de L’Herne, coll. « L’Herne Cinéma », N° 1, 1967) ; puis éditions de L’Herne (1985) sous le titre Hitchcock ; réédition Cahiers du Cinéma, 1999.

Il est aussi l’auteur d’articles sur Murnau, Minnelli ou Kurosawa, et le réalisateur de courts métrages et documentaires. Enseignant à l’IDHEC et à la Fémis, Jean Douchet y a formé de nombreux cinéastes dont François Ozon, Émilie Deleuze et Xavier Beauvois, qui lui confièrent des petits rôles dans leurs films. Ce passionné de cinéma a aussi animé plusieurs ciné-clubs dont ceux de la Cinémathèque française et de la Cinémathèque de Nice. En 2017, Fabien Hagege, Guillaume Namur et Vincent Haassel lui avaient consacré un documentaire, Jean Douchet, l’enfant agité, programmé à Cannes Classics, et sorti en salles en janvier 2018. Après André S. Labarthe, Pierre Rissient, Freddy Buache et Danièle Heymann, c’est un autre grand passeur du septième art qui nous quitte. Jean Douchet était âgé de 90 ans.