Comme tous les ans, depuis plusieurs années, les petits Parisiens retrouvent, pendant les vacances de la Toussaint, leur festival cinématographique.

Initié par la Ville de Paris et produit par l’association « Enfances au cinéma », « Mon Premier Festival » fête en 2019 ces quinze ans.

Mon Premier Festival vient d’ouvrir se se tient, cette année, du 23 au 29 octobre.

L’événement pour mômes avides d’imaginaire est parrainé par Léa Drucker et propose au public plus de 300 projections et animations, au tarif unique de 4 euros la séance dans 12 salles Art et Essai parisiennes ainsi qu’au Forum des images et à la Gaîté Lyrique.

Un film sur cinq est issu d’un roman, d’un conte, d’une bande dessinée ou d’un manga ; Mon Premier Festival s’attache à faire découvrir comment les cinéastes s’emparent des ouvrages pour les mettre en images. 

Le 23 octobre à 15h, au Forum des Images le film Le voyage du prince a ouvert le festival, en présence de Léa Drucker, des réalisateurs Jean-François Laguionie et Xavier Picard, de la scénariste Anik Le Ray, du comédien Enrico Di Giovanni et du Jury enfants du festival.

Le 29 octobre à 15h, c’est au cinéma des Cinéastes que se déroulera la cérémonie de clôture qui, outre la remise du Prix du Public Paris Mômes, des Prix du Jury et Musique jeune public, proposera de d’écouter le ciné-concert « En sortant de l’école », composé de 13 films-poèmes.

Entre ces deux temps forts, une multitude d’évènements et d’activités sera proposée au public, dont celle de sélectionner (le public est invité à voter à la sortie de chaque projection) parmi les quinze films inédits de la compétition celui qui emportera le prix du public, d’assister à des ciné-concerts ou de s’émerveiller à nouveau face à trois films cultes dont l’inoubliable La belle et le clochard .

Acteur puis scénariste avant de devenir réalisateur, Michel Hazanavicius, invité d’honneur se prêtera au jeu des questions avec les spectateurs à l’issue des séances de OSS 117 : Rio ne répond plus, OSS 117 : Le Caire, nid d’espions, et The Artist tandis que la scénariste Anik Le Ray, la directrice de casting Agathe Hassendorfer et le réalisateur de documentaires Jean-Michel Bertrand seront à la disposition de tous ceux qui veulent en savoir plus sur ces métiers du cinéma.

Le cinéma d’animation russe sera mis à l’honneur, puisqu’un focus lui sera consacré qui sera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir sur grand écran quelques-unes des œuvres les plus emblématiques, réalisées de 1950 à nos jours.

Enfin, puisqu’il s’agit de fêter dignement les 15 ans de Mon Premier Festival, un atelier exceptionnel autour des effets spéciaux sera proposé aux plus de 7 ans au cinéma des Cinéastes le 25 octobre à 14h15 avant la projection de court-métrage Tarim le brave contre les mille et un effets, sans oublier les habituelles nombreuses animations pour tous les âges : ateliers cinéma (effets spéciaux , bruitages, 35 mm), ateliers créatifs (masques, affiches de films, coloriages géants, origamis, ombres chinoises), ciné-bêtises, ciné-contes, ciné-danses, ciné-débats, ciné-goûters (les mercredi, samedi, dimanche dans tous les cinémas du festival à l’issue des séances de 14h15), ciné-livres, ciné-musiques, karaokés, maquillages (sur le thème de la Lune et des petits monstres), quiz cinéma (sur Hitchcock, Disney, OSS 117, Miyazaki, Tim Burton…), séances « Bébés bienvenus », séances déguisées, spectacles… 

Un programme riche et festif qui devrait permettre aux cinéphiles en herbe et à leurs familles de vivre de beaux moments de cinéma. 

Programmation détaillée ici-même

Article : Claudine Levanneur