Sorties du mercredi 9 octobre 2019. Joker est le 9e démarrage de l’année 2019.

Si Joker n’a pas coûté très cher (moins de 60M$), il est en tout cas une excellente affaire pour Warner qui retrouve le sourire après un début d’année catastrophique. Ça chapitre 2 avait déjà relancé la machine, mais le film social de Todd Phillips fait souffler une brise de victoire au sein du studio légendaire, après une année compliquée. On citera les échecs sortis en France, Du miel plein la tête, Godzilla 2, All inclusive, Les Baronnes, Le Chardonneret… Beaucoup des revers essuyés par Warner Bros n’ont en fait pas été casés dans nos salles, le distributeur les ayant évincés en les plaçant sur Netflix et en DTV.

Avec 291 000 entrées en France, pour son jour de lancement (en comptant les avant-premières) Joker se hisse sans difficulté dans le top 10 des démarrages annuels, juste devant Pokemon Détective Pikachu (Warner), et derrière Fast & Furious : Hobbs & Shaw (Universal) qui bénéficiait des grandes vacances.

Joker est le meilleur démarrage pour Joaquin Phoenix

C’est évidemment le meilleur démarrage de Joaquin Phoenix loin devant Le Village (230 000) et celui de Gladiator (194 000).

Affiche de Chambre 212, de Christophe Honoré
© Les Films Pelléas

Le sourire triste de l’acteur n’a pas laissé de place à la concurrence, ou si peu. Mais l’on peut noter des démarrages intéressants, notamment pour les productions nationales : Donne-moi des ailes de Nicolas Vanier occupe la seconde position, fort de nombreuses avant-premières et d’une combinaison particulièrement élevée de 587 cinémas qui lui ont été réservées.

Chambre 212 suit et décroche la 2e meilleure moyenne pour les nouveautés du mercredi 9 octobre, avec 134 spectateurs par écran (26 000). Christophe Honoré, dont il s’agit d’un retour favorable auprès du public, réalise son 2e meilleur premier jour derrière les Malheurs de Sophie qui courrait après un autre public, enfantin, plus accessible (28 000). Chambre 212 occupe un rang plus élevé que Non, ma fille tu n’iras pas danser, déjà avec Chiara Mastroianni, qui avait démarré à 21 000 spectateurs dans une combinaison identique. En revanche, il se situe à un score bien plus satisfaisant que celui de Plaire, aimer et courir vite (10 000), un triste échec pour une si belle oeuvre…

Beau démarrage pour Papicha, production franco algérienne, qui a séduit 17 000 cinéphiles dans 147 salles. Cette combinaison est très élevée pour un film indépendant, et semble porter ses fruits.

Frédéric Mignard

Source : Le Film Français

Papicha, affiche du film de Mounia Meddour
© The Ink Connection, High Sea Production & Tayda Film