Note des lecteurs

Thriller français sorti en 1971, La Saignée avec Brunol Pradal a fait l’objet d’une restauration précieuse par l’éditeur le plus culte de nos contrées, Le Chat qui Fume.

Synopsis : Témoin d’un meurtre perpétré par un parrain de la pègre, Thomas Chanard est contraint de quitter New York pour retourner à Cayeux-sur-Mer, sa ville natale. Il est suivi à son insu par deux hommes : un policier chargé de le reconduire aux États-Unis afin de témoigner, et un tueur à gages engagé par la mafia pour l’abattre. Le retour du « fils prodigue » ravive également des conflits au sein de la bourgeoisie locale. Pour Thomas, les ennuis sont loin d’être terminés… 

A retenir : Connu par les quinqua et les quadra pour avoir fait tourner Johnny Hallyday dans la comédie adolescente Le jour se lève et les conneries commencent, et Florence Guerin et Brigitte Lahaye dans le giallo érotique Le couteau sous la gorge, Claude Mulot, réalisateur psychédélique de films de genre made in France à forte valeur érotique, est aujourd’hui oublié !

L’éditeur Le Chat qui Fume a donc fait le pari de sortir des limbes cette personnalité à ranger du côté des Rollin et des Franco, au doux goût subversif d’une production artisanale, loin des considérations économiques des distributeurs depuis la deuxième moitié des années 80.
Avec deux bis, La Rose Ecorchée (1968) et La Saignée (1971), deux pépites du cinéma du terroir dont on n’a bien besoin en ces temps de politiquement correct, l’éditeur de 36-15 Code Père Noël et du bis italien (Fulci, Argento…), prend des risques qui devrait permettre in fine à la production française de ressortir gagnante, puisque tellement de productions de la fin des années 60 et des années 70 restent inexploitées depuis leurs éditions VHS lamentables, et pourtant carrément cultes.

Sortie Combo DVD & Blu-ray : le 15 mai 2019

Article de Frédéric Mignard

Affiche cinéma du classique de Claude Mulot, à paraître en vidéo chez le Chat qui Fume